Réserve de Bandia

La réserve privée de Bandia constitue un petit joyau de réussite écologique par la régénération surprenante de sa flore et la réintroduction de grands mammifères d'Afrique, disparus parfois depuis des siècles, sous la pression démographique et le braconnage.
Elle se situe à 65 km de Dakar et à 15 km de Saly-Portudal (station balnéaire de la "petite côte") sur la route principale (N1) allant vers Mbour et la Casamance.
Voici ce qu'en dit le guide Mondios : "A mi-chemin entre Thoiry et, en réduction, du Ngorongoro tanzanien ou du Masaï-Mara kényan, la réserve de Bandia, invite à d'agréables safaris photographiques. A la fois proche de la capitale et des plages de Saly-Portudal, elle met la mythique faune africaine à la portée de tous".
En effet, dans ses 3.500 ha, on surprend avec une pointe au coeur, les hordes de grandes antilopes et de gazelles dans un environnement grandiose de baobabs géants, buissons épineux et lianes capricieuses.
La plupart des animaux se laissent approcher (raisonnablement!) : les photographes sont à la fête ! vous serez autorisé à mettre pied à terre, y compris pour observer de près un rhinocéros caché par les taillis ; en revanche mieux vaut rester dans le véhicule en présence d'autruches mâles (plumage noir et blanc) volontiers agressives surtout en période de rut.Un bar-restaurant domine le point d'eau où buffles pataugent jusqu'au museau et où les crocodiles jouent au tronc d'arbre, tandis que se chamaillent les singes.
Outre les animaux et la nature, le visiteur peut également découvrir des pyramides sérères avec chambre mortuaire reconstituée, tombeau de griots au creux d'un baobab millénaire contenant d'authentiques ossements humains, meule de charbonnier, cases peuls, etc... tout cela avec d'intéressantes explications, agrémentées de savoureuses anecdotes, par des guides compétents et souvent polyglottes. En saison sèche, les passionnés de la nature auront même la possibilité de faire une promenade forestière dans le lit asséché de la rivière Somone à l'ombre des grands acajous du Sénégal.
Le visiteur s'y déplace en voiture de tourisme ou en tout terrain (pouvant être loués sur place) sous la conduite d'un guide sympathique qui n'a pas son pareil pour repérer un girafon, un nid de vautour ou un buffle solitaire.

clic sur site officiel:

Retour index